Un potager en intérieur : est-ce réellement possible ?

Une prise de conscience sociétale pousse de plus en plus de gens à se tourner vers la volonté de réduire le circuit de distribution, parfois jusqu’à son maximum ! En d’autres termes, pouvoir manger ce que nous avons nous même produit devient l’idéal de consommation. C’est pourquoi faire son potager est une solution de plus en plus recherchée. 

Mais vient alors souvent la question de la faisabilité. Beaucoup de personnes pensent ne pas pouvoir faire leur potager, par manque de temps, de connaissance, de matériel ou d’espace ! Et si nous pouvons répondre naturellement aux trois premières problématiques avec les box Grénéo, la dernière reste souvent floue…

À tort ! Car même si vous ne possédez pas de jardin, de balcon ou même de rebord de fenêtre exploitable, mais uniquement un espace intérieur, tout n’est pas perdu !

 

Un potager dans votre appartement c’est possible, mais pas n’importe comment

S’il est possible de réaliser un petit potager en intérieur, vous vous doutez que cela ne peut pas se faire dans n’importe quelles conditions. Tout d’abord, il est important de savoir que vos plants ont besoin de plus ou moins de lumière et de plus ou moins de chaleur. Dans ce sens, il est important d’adapter la position de votre potager d’intérieur en fonction de ce que vous souhaitez faire pousser.

 Ainsi, en général, il est préférable de positionner votre pot à proximité d’une fenêtre suffisamment ensoleillée, qui pourra en plus offrir un rapport direct avec l’extérieur et son écosystème lorsqu’elle sera ouverte. Il sera également stratégique de choisir un endroit suffisamment chauffé (près d’un radiateur par exemple) mais ne donnant pas non plus l’impression à vos graines qu’elles évoluent dans un hammam... Nous vous déconseillons donc de positionner votre potager d’intérieur directement contre ou sur un radiateur.

 

Ce que vous ne réussirez pas à faire en intérieur

Ce qui est sûr, c’est que vous ne réussirez pas à faire pousser vos légumes dans un placard ou une chambre froide… En d’autres termes, si vous ne disposez pas d’endroit ensoleillé disponible dans votre appartement ou que la température ambiante ne dépasse jamais les 18°, il sera compliqué de voir des résultats pour la plupart des légumes que vous souhaitez faire pousser.

 

D’autre part, il est important de préciser qu’il peut être compliqué de faire pousser certains légumes si vous disposez d’un espace restreint. Certains légumes nécessitent d’être suffisamment espacés pour que leurs racines puissent s’épanouir, donc un seul pot risque de ne pas suffire. Il vous faudra alors de l’espace pour disposer vos différents pots. Et si cet espace vient à manquer dans votre intérieur, cela peut poser un problème.

 

Enfin, de la même manière que si vous positionnez vos plants dans un jardin, sur un balcon ou un rebord de fenêtre, il ne faudra pas espérer faire pousser des légumes inadaptés à la saison.

 

Des solutions pour contourner dame nature

Si, après avoir lu le début de cet article, vous ne pensez toujours pas que votre domicile est adapté à la réalisation d’un potager, ne vous découragez pas puisqu’il existe d’autres solutions. Eh oui, vous ne pensiez pas qu’on allait vous laisser sur le bord de la route tout de même ?

 

Les lampes horticoles : le soleil 2.0

Premièrement, il est possible d’utiliser des lampes horticoles. Autrement dit, il s’agit de lampes utilisant des ampoules LED permettant d’offrir à votre potager d’intérieur presque autant de bienfaits que pourrait lui apporter le soleil. 

Nous vous conseillons d’user de lampes mélangeant de la lumière bleu (20% des LED constituant l’ampoule) avec de la lumière rouge (80% des LED). Pourquoi ? Tout simplement parce que des chercheurs le disent… Et pour tout vous dire, nous leur faisons plus confiance qu’à nos souvenirs de cours de sciences physiques !

Ces lampes doivent être orientées directement vers votre potager pour qu’il puisse capter un maximum de lumière. Pour éclairer une surface de 40cm x 60cm un spot de 15 watts, situé à 50 cm au-dessus de votre plante, fera très bien l’affaire.

 

L’aquaponie : les poissons, ces alliés de votre potager d’intérieur

Pour aller encore plus loin, il existe l’aquaponie ! Il s’agit d’un système incluant de la lumière artificielle, à laquelle on ajoute une installation alliant poissons, végétaux et bactéries. Pour être précis, les nitrates produits par les plantations vont venir nourrir un bac de poisson, qui va lui-même produire de l'ammoniaque via les défections de nos amis aquatiques. Cette ammoniaque sera transformée en nitrite par des bactéries et cela viendra nourrir votre potager à son tour.

 

Ce n’est pas clair ? On vous comprend, ce n’est pas si évident… Pour vous faciliter la tâche, voici un schéma très explicite, venu tout droit du site aquaponie-pratique.com :

 

Notre avis sur le sujet des solutions alternatives

On vous voit venir : « Ça se veut écologique et naturel, mais ça propose des solutions pas très naturelles pour contourner dame nature ! » 

Nous sommes persuadés que le moyen le plus économique, simple d’accès et respectueux de l’environnement, reste de faire pousser ses légumes sans ces solutions alternatives. Oui, mais cela ne veut pas dire que nous voulons vous décourager à les utiliser !

En effet, lorsque vous ne possédez pas d’autres alternatives que celles-ci, pourquoi s’en priver ? Certes, des lampes horticoles vont consommer de l’énergie, mais dites-vous que les laisser allumées 12 heures par jour, c’est consommer autant d’énergie que de laisser votre radio-réveil branché toute la journée… En mettant cette dépense énergétique en face de celle engendrée par la commercialisation des légumes que vous trouvez au supermarché, cela reste très anecdotique.

Et si vous ne souhaitez pas vous encombrer avec l’obligation d’allumer et d’éteindre ces lampes tous les jours, vous pouvez vous munir d’une prise programmable qui permet d’alimenter votre lampe en courant, uniquement aux heures choisies.

 

Un potager en intérieur : Grénéo, la solution qui vous accompagne dans l’aventure

Vous l’aurez compris, faire pousser son potager en intérieur nécessite de ne pas tomber dans certains pièges. C’est pourquoi Grénéo représente également une alternative ! Dans notre guide, nous vous expliquerons tous les pièges dans lesquels vous ne devez pas tomber, ainsi que les conseils que vous devez suivre pour optimiser le rendement de votre potager.

De plus, nous restons à l’écoute de nos clients et souhaitons vous accompagner de manière personnalisée pour arriver à votre objectif. Grénéo c’est aussi de la disponibilité et de la réactivité !

Maintenant qu'on vous a donné envie, vous souhaitez voir ces box ? On vous comprend, c'est par ici !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés