Quels légumes et quels fruits cuisiner en hiver ?

La tendance serait d’affirmer qu’en hiver il est préférable de manger un peu plus gras et un peu plus chaud, mais on ne peut pas résumer la solution uniquement à cela. En effet, votre corps va devoir s’adapter principalement au froid, cela via la circulation sanguine...

 

Comment votre corps réagit en hiver

Plus il y a de volume de sang dans votre corps, plus vous aurez de tension. La quantité de sang est dépendante du volume de sodium (sel). La concentration en sel (minéraux) dans le sang doit rester stable. C’est pour cela que l’on va conseiller aux personnes qui font de l’hypertension de limiter leur consommation de sel...

Les gens qui ont moins de sang dans leur corps sont ceux qui vont avoir tendance à avoir froid plus rapidement car le cœur pulse moins fort : le sang ne va pas arriver correctement jusqu’aux extrémités de votre corps (pieds, mains).

 

L’aldostérone va maintenir la tension élevée. Quelqu’un qui va ressentir de l’épuisement signifie qu’il/elle a un défaut de production d’aldostérone. Elle ne va plus maintenir la concentration de sel dans le sang suffisante donc cela va se traduire par une hypotension. Cela peut se traduire par une frilosité ou encore une fatigue régulièrement présente. 

Si cette personne a une alimentation encore plus liquide, elle va diluer encore plus son sang et faire encore baisser le taux de concentration de sel dans son sang. Elle va devoir puiser dans ses cellules qui seront trop fragilisées pour produire du sang supplémentaire et donc le volume de sang baissera. 

 

Bref pour être plus concret, si vous êtes frileux et fatigué, alors il est conseillé de manger salé et peu liquide. A l’inverse, si vous avez tendance à faire de l’hypertension, vous devrez manger peu salé et plutôt liquide pour contrebalancer et permettre au corps d’équilibrer la concentration de sel dans votre organisme.

Soit on dilue le sang (pastèque oranges etc…) pour rafraîchir soit on le concentre (dates, miel, banane etc…) pour se réchauffer. 

La nourriture va donc influer sur la production de chaleur de votre corps. Il faut observer les réactions de votre corps : apprendre à s’écouter pour mieux s’adapter.

Quels fruits/légumes dans ta cuisine en hiver ? 

L’hiver peut être dure pour le corps. Il est important de bien s’alimenter pour apporter à votre corps les ressources nécessaires et éviter les carences. Les récoltes ont été bonnes ? Les résultats de votre potager ont été fructueux ? Vous pourrez alors vous servir de vos propres légumes pour vous régaler durant la période hivernale sans tomber dans la monotonie, tout en répondant aux besoins de votre corps.

Les soupes, grands classiques de l’hiver, peuvent apporter en consistance, en chaleur et également en eau. 

La saison hivernale ne signifie pas nécessairement une baisse de consommation de fruits et légumes. Même s’ils sont moins nombreux, ils n’en restent pas moins variés : cette saison regorge d’aliments excellents pour la santé. Le choix reste large et il y en a pour tous les goûts : avocats, carottes, céleri, le chou (sous toutes ses formes), le kiwi, le potiron, les oranges et les pommes sont des exemples classiques qui peuvent être présents dans bien des plats. 

Mangez deux à trois fruits pour un corps épanoui ! 

Une portion peut représenter entre 80g et 100g. Ils sont plein de vitamines, minéraux et antioxydants. De plus, ils renferment une bonne quantité de sucre qui sera aisément transformée en énergie par votre corps.

Par exemple, les agrumes (oranges, pamplemousse, clémentines etc…) vous apporteront une bonne quantité de vitamine C qui est un excellent antioxydant, favorisant la production de globules rouges et qui contribue au système immunitaire. D’autres vont apporter des glucides et des fibres (fruits secs : noix abricots, raisins) qui représentent plus de la moitié de nos besoins énergétiques journaliers et aident à la régulation du transit intestinal. Ou encore d’autres peuvent apporter des protéines et du calcium (amande) qui apporteront le nécessaire pour vos muscles et vos os.

Il est préférable de prendre des fruits bio et de saison qu’on consomme avec la peau. Sinon, lavez, brossez les ou épluchez les pour tenter d’éliminer un maximum de résidus de pesticides. La consommation idéale ? 2 à 3 par jour, en variant les sortes de fruits si possible !

 

Les légumes ? A volonté pour une parfaite santé ! 

Une portion : la moitié d’une assiette. Ils sont à consommer toute l’année mais tout particulièrement en hiver. Contenant des antioxydants, des molécules qui luttent contre l’inflammation générale de l’organisme liée au stress, à la pollution… Ils vous aideront à rester en forme et retarder les troubles liés à l’âge : problèmes de mémoire, douleurs articulaires, baisse de la vue etc…

Encore une fois, si possible, il est préférable de prendre des légumes bios, de saison et de ne pas consommer tout le temps les mêmes. Il est possible de classer les légumes dans 3 catégories : les légumes feuille (salade, choux épinards, céleri…), les légumes fruit (tomate, poivrons, aubergines, courgettes…) ou encore les légumes racine (radis, carottes, pommes de terre…) mais cette fois nous les classons par couleur :

Les légumes fruit rouges (tomates, poivrons) amènent du lycopène bénéfique pour la peau et le cœur. Les verts (brocolis, épinard, petit-pois, avocat, kiwi) apportent de la lutéine qui protège la rétine de l’œil, ainsi que des glucosinolates aux effets anti-cancer. Les orangés (carotte, potimarron, abricot) du bêta carotène qui renforce les défenses immunitaires. Les bleus-violets (aubergine, myrtille…) des anthocyanes qui facilitent la circulation sanguine. La diversité de votre alimentation cet hiver fera la force de votre organisme de demain. 

Les légumes sont à consommer le plus souvent possible : à tous les repas en accompagnement, ou aussi en entrée. Une étude anglaise a même montré qu’on avait tout intérêt à monter jusqu’à 10 portions de végétaux par jour. Plus il y en a, mieux c’est. Alors pour une fois : pas de modération, sauf en ce qui concerne les crudités qui peuvent irriter nos intestins et nous faire ballonner. C’est mieux d’alterner  entre légumes cuits (à la vapeur ou à la poêle) et les crus.

Vous pourrez trouver quelques exemples de fruits et légumes de saison : 

    Les fruits et légumes de Décembre 

    • Côté légumes : Ail, carotte, céleri, chou, citrouille, épinard, navet, oignon, panais, pomme de terre, potiron, radis noir, rutabaga….
    • Côté fruits : Pomme, poire, kiwi, ananas, avocat, banane, agrumes...

    Les fruits et légumes de Janvier

    • Côté légumes : Carotte, chou, topinambour, pomme de terre, salsifis, endive, oignon, poireau, mâche, épinards, crosne, citrouille, oseille, chicorée, panais, blette, cardon et asperge...
    • Côté fruits : Pomme, poire, kiwi, ananas, avocat, banane, agrumes...

    Les fruits et légumes Février

    • Côté légumes : Carotte, choux, citrouille, céleri, endive, mâche, laitue, oignon, poireau, crosne, pomme de terre, blette, cardon, chicorée, radis, fenouil, navet, courge, salsifis, betterave, topinambour...
    • Côté fruits : Ananas, avocat, banane, citron, clémentine, fruit de la passion, grenade, kiwi, litchi, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, papaye, poire, pomme...

      Tous ces ingrédients vont pouvoir vous servir pour vous concocter un tas de recettes pour vous régaler même en hiver ! Alors, convaincus ?

      Si c'est le cas, pourquoi ne pas penser à faire pousser ces légumes dans votre potager ? C'est en tout cas ce que nous vous proposons de faire dans un récent article.

      Laisser un commentaire

      Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés