Légumes en conserve ou surgelés : comment choisir ?

Vous aimeriez toujours savoir quel produit choisir ? Savoir quel légume est le meilleur en fonction de sa provenance, sa conservation, ses qualités nutritionnelles ou même en termes de goût ?

Dans l’idéal, il serait mieux de les cultiver dans son propre jardin : on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Mais en attendant que vos pousses et votre jardin porte ses fruits, il va bien falloir faire votre choix en magasin.

La congélation, un procédé déconseillé ? 

De base, l’idéal serait de ne consommer que des légumes frais. Mais si vous devez faire des réserves dans votre garde-manger, alors sachez qu’il n’y a pas de solution miracle : tout dépend du légume en question. En effet, il est déconseillé d’avoir recours à la congélation pour certains notamment ceux ayant une composition principalement aqueuse : par exemple les tomates ne sont pas adaptées à la congélation. En ce qui la concerne, on préférera l’acheter en conserve ou encore en bocaux. 

 

 

Mais la tomate n’est pas l’unique concernée. Voici quelques autres légumes composés à au moins 90% d’eau sont dans le même cas :

  • Toutes les salades
  • Concombres
  • Radis
  • Champignons
  • Melons
  • Pastèques
  • Endives
  • Céleri
  • Épinards etc…

Certains légumes sont meilleurs à consommer crus que cuits : autant en ce qui concerne leurs propriétés nutritionnelles que gustatives. En plus de perdre leur forme, leur texture, leurs couleurs ou encore leur teneur en vitamines B (contenues dans l’eau présente au sein du légume). Ce n’est, par exemple, pas le cas de la tomate qui va être plus riche en antioxydant si elle est cuite : d’où les bienfaits de la sauce tomate dans bien des plats. 

Si toutefois vous comptez absolument les congeler, sachez qu’il est préférable de faire cuire ces aliments avant de les congeler. De ce fait, cela limitera la perte de nutriments même si le légume se délestera de son eau.

 

Le blanchiment des aliments, une technique alternative  

En ce qui concerne les légumes verts : ils sont à part. Contrairement aux légumes cités précédemment, certains tels que les haricots préféreront être congelés pour conserver un maximum de leurs propriétés nutritionnelles. Dans l’idéal, vous devrez procéder à une étape avant de congeler vos légumes : le blanchiment. Alors non, rien à voir avec les vêtements : le blanchiment des légumes se résume à les plonger pendant quelques temps dans l’eau en ébullition.

En effet, blanchir vos légumes va leur permettre de stopper les phénomènes fonctionnant avec leurs enzymes qui ont pour conséquence de les faire mûrir, les déshydrater ou même les faire pourrir. Cela permet aussi de garder le croquant et de faire cuire moins longtemps les légumes après.

Mais ce blanchiment nécessaire détruit aussi la provitamine A (la vitamine de la peau et des yeux). Tout reste encore une question de choix de votre part.

A défaut d’être exigeants pour leur conservation, les légumes verts le sont concernant leur cuisson s’ils ont été surgelés

Pour ne pas conserver un maximum de leurs vitamines lors de la cuisson finale, trois étapes principales sont à respecter :

- Ne pas mettre de couvercle sur la casserole d’eau bouillante où l’on cuit les légumes verts pour qu’ils conservent leur vert et leurs couleurs.

- Préférer la vapeur à la cuisson à l’eau, afin de préserver la vitamine B9.

- Ne pas cuire les légumes plus qu' “al dente”, pour ne pas détruire les vitamines B dont nous parlions précédemment.

 

Sinon mettez-les sous vide

Sinon vous pouvez également mettre sous vide vos aliments : par exemple rien de plus simple que de fabriquer votre propre sauce tomate !

En effet, faire sa propre sauce tomate n’est pourtant pas bien compliqué mais, par flemme, nous sommes encore bien trop nombreux à choisir la facilité et acheter notre sauce tomate toute prête dans les grandes surfaces. En imaginant qu’elle soit en totalité composée de tomate (et non pas de conservateurs etc…), si vous vous fabriquez votre sauce tomate. Le fait maison aura un goût incomparable à celles que vous pourrez trouver sur le marché. 

Pour 600g de tomates, les étapes sont donc les suivantes : 

  1. Faire bouillir une casserole d'eau. Plongez-y vos tomates entières pendant environ 2 minutes dans l'eau bouillante. Égouttez et retirez la peau.
  2. Dans une deuxième casserole, versez un filet d'huile d'olive, à feu moyen, puis, ajoutez-y 2 gousses d'ail ainsi que les 2 oignons émincés.
  3. Coupez les tomates en petits morceaux. Lorsque les oignons sont prêts, ajoutez vos tomates coupées en dés et mélangez. Laissez mijoter à feu moyen pendant 15 minutes.
  4. Pendant la cuisson, vous pouvez hacher le basilic frais.
  5. Une fois les 15 minutes écoulées, ajoutez le thym (selon vos estimations), le basilic, du sel, et du poivre à votre convenance également. Mélangez et laissez mijoter de nouveau pendant une quinzaine de minutes.
  6. Mixer la sauce dans un mixeur girafe, goûtez et réajustez sel et poivre si nécessaire.

 

Une fois la préparation finalisée, vous pouvez soit conserver votre sauce tomate au réfrigérateur (1 semaine max) ou en stérilisant vos propres bocaux. Pour ce faire, vous devrez : 

  • Versez votre sauce tomate dans vos bocaux en laissant un peu d’espace par exemple jusqu'à 1 cm du bord, puis les fermer.
  • Calez les bocaux dans un grand récipient ou casserole, avec un torchon ou une serviette autour afin qu'ils ne s'entrechoquent pas. Versez de l'eau et recouvrir d'au moins 2 cm au dessus des pots.
  • Portez à ébullition et laissez bouillir pendant une demi heure. Une fois le temps écoulé, sortir les pots

 

Vous voilà maintenant maintenant prêts à affronter l'hiver ! Mais saviez-vous qu'il était tout de même possible de vous amuser du côté de votre potager en hiver également ? C'est ce dont on vous parlait dans un article il y a quelques semaines.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés