Frais de port OFFERTS sur tout le magasin 🎁 ! En raison des circonstances actuelles, les délais de livraison peuvent être allongés 🚛.

L'automne le temps du grand nettoyage pour votre potager ?

L’automne une saison peu propice au potager

Lorsque reviennent les temps plus frais et plus hostiles pour vos plants de printemps et d’été, on peut souvent penser qu’il est temps de faire un peu de ménage dans son potager pour laisser la terre se reposer.

Nous allons vous expliquer en quoi ce n’est pas forcément le cas et qu’il est préférable de ne pas trop y toucher.


En effet, la plupart des jardiniers vont avoir tendance à se servir des dernières journées de soleil pour retirer les plants en train de mourir et de faire un petit coup de nettoyage sur leur potager et pourtant…


 

Pourquoi laisser son potager en “friche” ?

Faire le grand ménage dans votre potager va mettre en difficulté plusieurs composants de votre potager comme : les vers de terre, les organismes dans le sol, les insectes et forcément les oiseaux. 


Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement car ils vont tous souffrir de la faim et pour certains en mourir. 

Si vous leur retirez la nourriture et les abris sur lesquels ils comptaient pour passer l’hiver, cela va perturber leurs habitudes et cela n’aide pas votre terre. 

Si l’on se sert d’un des grands principes de la permaculture : il faut prendre soin du sol tout en faisant en sorte de respecter la biodiversité. 


Il y a un certain nombre d’inconvénients à avoir un sol entièrement nu. Pour faire un parallèle très simple, imaginez que le sol c’est vous : si vous êtes nus dehors, vous attraperiez froid et poussé aux extrêmes cela peut entraîner à la mort. 

Le sol fonctionne exactement pareil. Voici quelques raisons qui peuvent vous éclairer sur l’utilité de ne pas nettoyer votre potager aux abords de l’automne : 


  • Le fait de laisser votre sol nu va permettre à la pluie de tasser votre terrain et par la même occasion d’évacuer les nutriments présents dans celui-ci. C’est pourquoi votre sol sera plus pauvre et plus compact 
  • Si vous “nettoyez” votre potager, il y aura un manque de matières organiques dans le sol qui ne pourront plus nourrir les vers de terre qui fertilisent et aèrent votre sol. 
  • Avec un sol mis à nu, cela laissera le champ libre aux mauvaises herbes ce qui représentera encore plus de travail pour vous autres jardiniers que si vous aviez dû retirer vos plants à la fin de l’été.

Donc comme vous vous en doutez, pour une fois, il vous suffit de ne rien faire et vos plants ne bougeront pas d’un poil. C’est un des fondements de la permaculture. 


 

La permaculture, quel rapport ?

En effet, si vous laissez la biodiversité se renforcer vous allez en bénéficier autant que votre potager. En laissant les légumes non-comestibles tomber et pourrir, cela aura pour effet de fertiliser la terre, nourrir les “nuisibles” qui s’intéresseront moins à vos beaux légumes. Votre terre restera donc meuble et les plants empêcheront la propagation de mauvaises herbes.


En ne faisant rien, vous allez avoir quelques légumes qui vont “monter” et fleurir (exemple : basilic, certaines variétés de salade etc…). Vos plants vont continuer de vivre même si leur développement sera coupé par le froid et finira par avoir raison d’eux. 

De plus, au-delà du paillage dont nous parlions précédemment, ces légumes vont constituer un abri efficace pour vos alliés du potager (coccinelle, araignées, hérisson etc…). En les faisant rester dans votre potager, vous aurez plus de chances de les retrouver les années qui suivront pour continuer la lutte contre les limaces, les pucerons et les autres nuisibles bien connus.


Pour les pieds moins garnis en feuilles, vous allez pouvoir couper la partie sortant du sol qui ne donnera plus rien du tout. Cela va laisser les racines dans le sol ce qui va lui permettre de s’aérer et de donner de la nourriture aux vers lors de la décomposition de celles-ci.



Pour ceux qui se posent la question, vous pouvez également laisser les plants malades. C’est aussi bénéfique pour votre sol sauf si vous avez des légumes racines à proximité. Les maladies ne résistent pas à l’hiver s’il n’y a pas de plants à côté. Donc vous allez pouvoir laisser vos plants de tomates touchés par le mildiou.

 

Continuer de semer, c'est aussi possible

Si vous voulez continuer de planter, vous pourrez continuer grâce à la box de saison Grénéo réservée à l’automne “Au temps d’Automne”. Sinon, vous pourrez aussi profiter de box qui peuvent pousser toute l’année comme “Healthy on s’engrainait” ou encore la “Box Aromates”. Il vous faudra ceci-dit peut être un peu de place en intérieur pour permettre à vos jeunes plantes d’être cultivées en pots au chaud ! 

 

 

Donc retenez bien, le potager en automne, ce n’est pas fini, il vous reste encore des opportunités pour faire pousser vos légumes. Cependant, bonne nouvelle pour vous, vos plants auront besoin de moins d’attention donc vous pourrez rester plus souvent au chaud chez vous !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés