Comment faire des graines germées et pourquoi en manger ?

Aujourd’hui, coup de projecteur sur les graines germées ! Très à la mode, elles n’auront aucun secret pour vous. Que vous soyez un fin connaisseur de cet aliment ou que vous n’y connaissiez rien, vous ne repartirez pas sans avoir appris quelque chose à leur propos, on peut vous le garantir !


Des graines germées, qu’est-ce que c’est ?

Les graines germées sont des graines que l'on peut faire germer hors sol, et ce, pour 3 principaux objectifs :

- les consommer comme nourriture

- sous forme de boisson

- les semer

Aujourd’hui nous nous concentrerons sur l’aspect nutritif de ces graines, qui ont plus d’un tour dans leur sac…


Du côté de leur apparence, les graines germées ressemblent à ça :



Il existe un grand nombre de variétés de graines que vous pouvez faire germer (soja jaune, blé tendre, alfalfa, luzerne…). Elles sont regroupées en 4 catégories :

  • Les graines de fines herbes et celles de légumes : alfalfa, radis, carotte, fenouil, basilic...
  • Les graines de céréales : blé, orge, seigle, avoine, quinoa...
  • Les graines d’oléagineuses : tournesol, sésame, amande, noisette…
  • Graines de légumineuses : lentille, haricot mungo (soja vert), pois chiche…


Pourquoi faire pousser des graines germées ?

Mais alors pourquoi se lancer dans la germination de graines ? On peut penser qu’il est bien plus simple de manger des graines sèches. Ce n’est pas complètement faux, mais il faut aussi préciser que c’est une alimentation bien moins riche que ces fameuses graines germées !


Effectivement, avec la germination, les taux d’enzymes et de vitamines sont multipliés. Certaines vitamines peuvent d’ailleurs apparaître avec la germination. C’est souvent le cas de la vitamine C. On y retrouve aussi d’autres nutriments comme des lipides, des protéines et des minéraux tels que le potassium, le magnésium, le calcium ou encore le fer.


Attention ! Toutes les graines ne peuvent pas être germées puis consommées. C’est notamment le cas des graines de poivron, de tomate, d’aubergine…

À l’inverse, certaines graines ne pourront être consommées que si vous les faites germer ! C’est le cas du soja jaune notamment.



Comment faire pousser des graines germées ?

Pour faire pousser des graines, il vous suffit de mettre en place un système de trempage ! Il existe ainsi ce qu’on appelle des germoirs qui vont vous permettre de procéder à cette germination. Ils peuvent être de différentes formes : en coupelle, en verre, à étage, etc.

Voilà à quoi ressemble par exemple un germoir en verre en mode Do It Yourself :

 

Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur ce type de germoir qui est très pratique.


Le premier jour, vous devrez faire tremper vos graines dans le bocal que vous aurez rempli à moitié. La durée de germination peut dépendre des graines utilisées, mais en moyenne il est conseillé de les laisser au moins 6 heures.


Il faudra ensuite vider l’eau puis procéder à deux rinçages. Pour rincer les graines il suffit de remplir le germoir d’eau, de le secouer et de vider l’intégralité de l’eau. Il faudra donc répéter ceci deux fois, puis répéter l’opération tous les jours pendant 2 à 5 jours en fonction des graines choisies. Certaines graines nécessiteront même deux opérations de rinçage par jour !


Après un rinçage il est important de laisser le germoir à l’envers afin que l’eau puisse s’écouler et qu’elle ne stagne pas.


Mais comment sait-on que nos graines ont suffisamment germé et sont prêtes pour la consommation ?

Encore une fois, cela dépend de la graine. En fonction de celle que vous choisirez, le germe devra atteindre une certaine taille, souvent entre 1 et 3 centimètres.

 

Vous pourrez alors les consommer pendant 1 semaine en les conservant au réfrigérateur.


Avec quoi manger vos graines germées ? La recette bonus

Maintenant, à table ! Car après tout, c’est tout de même le but…

Alors quelle utilité vont avoir vos graines germées côté cuisine ?


Vous pourrez vous en servir pour garnir vos salades, vos poêlées, vos sandwichs ou encore vos verrines. 


Pour ce qui est de leur goût, il y en aura pour tout le monde ! En effet, aucune de ces graines n’a le même goût, ce qui permet de trouver son compte, peu importe vos préférences…


Afin de vous mettre en appétit, voilà une petite recette bonus : la courgette gratinée au quinoa et chèvre.


Recette pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 1h


Ingrédients :

  • des courges butternut
  • du quinoa cuit
  • du fromage de chèvre
  • sel
  • poivre
  • du miel
  • des graines germées au choix
  • de la ciboulette ciselée

 

Étapes :

  1. Tout d’abord, préchauffez le four à 180° C. Ensuite, coupez les courges butternut en deux dans la longueur et enlevez les graines qui se trouvent à l’intérieur. Vous pouvez ainsi les mettre sur une plaque de pâtisserie et les faire cuire pendant 1 heure jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  2. Pendant que la courge cuit tranquillement, faites cuire le quinoa dans de l’eau salée en suivant les instructions. Vous pouvez également préparer le chèvre en le coupant en morceaux et ciseler la ciboulette fraîche.
  3. Une fois que les courges sont prêtes et cuites, vous pouvez mettre le four en mode grill. Il vous suffit alors de retirer la chair avec une cuillère en laissant un rebord suffisamment épais pour pouvoir la déplacer simplement et la déguster. Mélangez le quinoa cuit avec le chèvre, salez et poivrez. Puis versez cette préparation dans les courges avec un filet de miel par dessus, ainsi que la ciboulette. Vous pouvez alors réchauffer le tout au grill pour faire fondre le fromage.
  4. C’est ici qu’interviennent vos graines germées ! Positionnez-les au dessus de votre préparation pour ajouter un peu de croquant et d’originalité à votre plat. Et voilà, le tour est joué !

Merci au blog À prendre sans faim pour cette recette validée par l’équipe Grénéo !



Nous espérons que cet article vous aura plu et qu’il vous donnera envie de vous lancer dans l’aventure des graines germées...

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés